Instant pédagogique : l’âge d’une grossesse

Bijour.

C’est encore moi. Je vais encore parler de grossesse.
(Je me sens un peu comme ces mamans chiantes qui parlent seulement de leurs gamins, alors j’ai toujours envie de me justifier…)

Il faut savoir que sur la plupart des notes de blog qui arrivent, j’ai ajouté la date dans un coin sous la forme suivante :

16 SA

Une capture d’écran de mon ordinateur pendant que je travaille sur un des dessins à venir. Vous voyez la date dans le coin du dessin : j’ai écrit « 16 SA » au lieu d’une vraie date.
Vous voyez aussi un détail de mon papier peint Mass Effect. Mais je vous en parlerai une autre fois.

Donc ça veut dire quoi « SA » ?
C’est l’abréviation de « semaine d’aménorrhée ». Aménorrhée, ça signifie « absence de règles ». Partant de la base que les femmes ont un cycle menstruel de 4 semaines avec des règles au début et une ovulation au milieu, c’est un moyen simple pour les médecins de dater une grossesse. (Vous n’avez pas besoin que je vous réexplique l’ovulation, les spermatozoïdes et la fécondation, si ?)

Quand on parle de « grossesse à 6 SA », on veut dire que la femme n’a pas eu ses règles depuis 6 semaines, et que l’embryon qu’elle porte a probablement, lui, aux alentours de 4 semaines.
À l’origine, c’est une manière de compter qui est valable pour les femmes ayant un cycle « normal » (chez moi, 6 semaines d’aménorrhée, c’est le moment où mes ovaires syndicalistes commencent à envisager de peut-être cesser la grève et mettre en route un petit bout d’ovule à condition que leurs salaires et conditions de retraite soient négociés immédiatement avec la direction). Cependant, la « semaine d’aménorrhée » est devenue une unité standard de médecin pour donner l’âge d’une grossesse.

La SA correspond ainsi à l’âge du bébé + 2 semaines, à peu près. Une grossesse dure environ 41 SA, ce qui fait 9 mois de grossesse plus ou moins des boulettes.

Et les mois, dans tout ça ?

Oui parce qu’on vous dit qu’une grossesse, c’est 9 mois, et vous étiez bien tranquille avant que je vous embête (c’est pas moi d’abord, ce sont les médecins) avec mes semaines.
Et bien, oui, une grossesse, c’est 9 mois. Mais 9 mois à partir du début de grossesse, pas à partir du début du cycle. Donc on commence le premier mois au début de la troisième semaine.

(Là, c’est fini, tout le monde a mal au crâne. Pardon. Relisez lentement. Respirez un bon coup. Ça va aller.)

Et pour la culture, contrairement aux médecins, c’est en mois que compte la sécu pour calculer la date de l’accouchement : début de grossesse + 9 mois calendaires.

Voilà, c’est plus clair comme ça ?

Non ?
Comment ça, non ?