Le futur et le conditionnel

En ce moment je lis un livre où la confusion entre le futur et le conditionnel est quasi systématique. Et ce genre de faute a le don de m’énerver bien comme il faut. Celle-ci en particulier, je la vois déjà régulièrement dans les mails, alors si en plus je commence à les croiser dans les romans ça va pas aller du tout. GROUMPF.

Pourtant, ce n’est pas compliqué.

Le futur simple à la première personne, c’est sans S : « j’ai pris note, je viendrai demain ! ».

Le conditionnel à la première personne, c’est avec un S : « j’aimerais venir demain… »

Pour savoir si vous parlez au futur ou au conditionnel, remplacez « je » par « tu » et regardez ce que ça donne.

Exemple : « je préfèrerai(s ?) partir en vacances plutôt que bosser ». Si on remplace « je » par « tu », ça donne plutôt « tu préfèrerais partir » ou « tu préfèreras partir » ? Plutôt « préfèrerais », donc « je préfèrerais ».

Autre exemple : « je t’enverrai(s ?) le reste dès que possible ». Hop, remplacement « je » -> « tu » : « tu m’enverrais le reste dès que possible » ou « tu m’enverras le reste dès que possible » ? Ici ce n’est pas une question, on veut bien du futur. Donc « je t’enverrai le reste dès que possible ».

Hop.

Pas compliqué, si ?