Mes astuces de « mauvaise mère »

Je vous encourage à lire l’article « Mauvaises mères et bonnes mamans » sur Maman Travaille. Elle explique qu’on peut être une « mauvaise mère » si on ne s’occupe pas du bébé comme dans les livres ou les magazines, mais que ce n’est pas la même chose qu’être une « mauvaise maman ».

Depuis le temps que je voulais écrire un article sur les astuces « non recommandées par les bouquins » qui m’ont permis de survivre à la cohabitation avec Gaminette… je prends cela comme un signe.

Voici donc mes astuces de mauvaise mère, testées et approuvées.

Mes meilleures copines des soirées difficiles : les boules quiès

Plus exactement, les bouchons d’oreille cylindriques en mousse jaune.

Les bouchons

Elles nous ont beaucoup servi pendant les premières semaines, pendant lesquelles Gaminette pleurait vraiment fort. On posait Gaminette une minute (ça ne changeait pas grand-chose à ce point-là…). On mettait les bouchons dans les oreilles, et on la reprenait dans nos bras pour la bercer (et on n’avait pas mal à la tête à cause des hurlements pile dans les oreilles, puisque les bouchons arrêtaient les fréquences les plus douloureuses).

Elles nous servent encore quand Gaminette, maintenant plus grande, se sent d’humeur colérique.

Gaminette crie, hurle, se débat, refuse que je lui change sa couche ou que je lui donne à manger. Je respire un bon coup, je laisse Gaminette courir en slip dans l’appart le temps d’attraper une paire de bouchons. Les oreilles soigneusement bouchonnées, je me saisis de la petite, qui proteste véhémentement. Je survis à la crise car son volume sonore est nettement diminué.

Pour tout dire, nous craignons tellement la pénurie de ces précieux cylindres jaunes que nous dévalisons les pharmacies du coin dès que notre stock descend un peu trop.

— Bonjour ! Avez-vous des bouchons d’oreille comme celui-ci ?
— Oui, tout à fait. Voici une boîte.
— Parfait. Je prendrai toutes celles que vous avez, s’il vous plaît.
— …

Je pressens que mes boules quiès vont rester mes copines quand surviendra le terrible two de Gaminette.

Les couches : combiner Lidl et Amazon pour alléger le budget

Enceinte, étant donné que j’ai une certaine fibre écolo, je me suis posé la question d’utiliser des couches lavables. Je craignais des problèmes de logistique apocalyptiques, j’ai donc décidé que je verrais peut-être quand Gaminette aurait un peu grandi.

Bref. J’utilise des couches jetables. Le problème, c’est que les « bonnes » couches jetables (type Pampers), ça coûte un bras.

Pendant les premiers mois (de la taille 1 à la taille 3), je me suis fournie presque exclusivement en couches Pampers sur Amazon : le budget tournait autour de 25 à 30 centimes la couche, beaucoup moins cher que les 35 à 50 centimes/couche constatés en grande surface. (Oui, la nana au supermarché qui calculait des trucs sur son smartphone au rayon bébé, c’était moi.)

Avec 5-6 pipicacas par jour, on était quand même aux alentours de 1,80 € par jour, ce qui ne plaisait pas trop à mon petit cœur radin. (Même si c’était toujours mieux que 2 ou 3 €, certes.)

Du coup, sur les conseils combinés de la nounou et d’un de mes collègues, j’ai commencé à mettre des couches de marque distributeur le jour, et des couches Pampers Baby Dry la nuit (parce que ça doit tenir 12 heures et presque autant de litres de pipi).

Et, en termes de marques distributeur, les Lidl ont deux qualités intéressantes : elles coûtent environ 15 centimes pièce et elles n’irritent pas les fesses de Gaminette.

Au final, avec chaque jour 5 couches Lidl et une couche Pampers achetée sur Amazon, mes couches me coûtent environ 1 € par jour. Je gagne pas loin de 20 € par mois par rapport à la solution « tout Amazon ». D€S $OU$ ! HAHA !

La diversification à la cool

Je vous renvoie sur l’article correspondant de la poule pondeuse (blog très très très intéressant au demeurant).

Il s’agit d’une variante « cool », pas trop dogmatique, du concept de Diversification Menée par l’enfant. Moi j’appelle ça « le kit mains libres ».

Je donne des longs morceaux de légumes bien cuits ou de fruits bien mous à Gaminette, qui mange avec ses doigts. Pendant qu’elle mange, je peux ranger la cuisine, looser sur twitter, ou manger mon propre repas tout en gardant un œil sur elle.

Il y a un peu de nettoyage à faire après… mais en fait, avec de la purée c’est pareil.

La cuillère Häagen-Dazs

Malgré la diversification à la cool, je donnais quand même de temps en temps des purées à Gaminette. (Parce que parfois, j’avais pas de légumes en morceaux, ou j’avais la flemme de faire cuire des trucs… alors je dégainais le petit pot au micro-ondes.)

Inspirée par un tweet de Mère Geek, je suis allée m’acheter une GROSSE glace chez Häagen-Dazs (remarquez comme je donne de ma personne pour expérimenter, hein) afin de récupérer la petite cuillère en plastique.

Cette petite cuillère est parfaite pour les petites bouches et les petites portions de purée. (En outre, c’est plutôt agréable de s’en procurer plusieurs !)

Sinon, on aime bien aussi les cuillères Börja Ikea… mais seulement les « longues ». 1,99 € les deux cuillères dont une seule cuillère intéressante. Ça reste toujours moins cher que les super cuillères à 6 € des magasins de puériculture…

Voilà.

C’était très intéressant. Merci d’avoir lu jusqu’ici. Soyons tous des mauvais parents mais des bons papas et mamans dans la joie et la bonne humeur !