Paris Web 2016 - jour 1

Cette année, comme en 2014, j’ai été oratrice à Paris Web. J’ai donc pu assister au reste des conférences sans trouer le budget de mon entreprise ou de mon ménage. Cette année, il y a eu beaucoup de nouveautés pour moi…

En effet, pour des raisons pratiques, c’était compliqué pour moi de laisser mon bébé à Lyon… donc je l’ai emmenée à Paris… et même à Paris Web. Bébé-Tût est donc la plus jeune auditrice jamais vue à Paris Web. En outre, les membres du staff ont été choupi tout plein pour veiller à notre confort. J’apprécie également l’accessibilité du lieu (Beffroi de Montrouge) tout à fait praticable en poussette.

Conférences du jeudi

Thibault Jouannic : Anatomie d’une désintoxication au Web sous surveillance

Ce que j’en retiens :

  • Thibault me fait rire avec ses blagues pourries.
  • Je vais virer GA et mes fontes Google de mon blog perso.
  • Je vais naviguer en privé pour tous mes sites de presse et mes explorations ecommerce.
  • Virer disqus aussi de mon blog ?

Agnès Haasser : Libérée, délivrée… du syndrome de l’imposteur

Ce que j’en retiens :

  • Je fais des progrès en conf, mais je pense que je peux mettre encore un peu plus de dynamisme quand je parle.
  • Les blagues qui marchent chez les collègues ne sont pas les mêmes que chez le public Paris Web.
  • J’ai complètement assumé que j’avais la trouille alors je suis restée cachée derrière mon pupitre, et je pense que ça m’a beaucoup aidée à me concentrer sur ma conf plutôt que sur les X personnes qui me regardaient.

Aurélie Guillaume : Lancer son site à l’international facile ? Oui, si l’on pense à tout !

Ce que j’en retiens :

  • L’international, ce n’est pas que de la traduction, il y a BEAUCOUP de choses à garder en tête (design, questions légales diverses, timezones).
  • Je vais garder les slides d’Aurélie sous la main pour en faire une checklist.

François Zaninotto : La blockchain, quand l’individu sert au collectif… malgré lui

Ce que j’en retiens :

  • Ça a l’air intéressant, mais la techno est immature.

Jiminy Panoz : Pourquoi le web devrait s’intéresser au livre numérique

Ce que j’en retiens :

  • Jiminy avait l’air stressé sur twitter mais complètement tranquille sur scène.
  • Il y aurait une initiative fixed layout dans le navigateur ? WTF
  • Il faudrait que je fabrique un ou deux ebooks à la main quand même, histoire de savoir de quoi je parle… (rapport que je bosse dans le milieu.)
  • Je vais aller voir les deux frameworks de Jiminy sur Github.

My Lê : Open Design

Ce que j’en retiens :

  • Il y a des fontes « open source » vraiment trop belles et je veux les mettre sur mon blog à la place des fontes Google.

Frédéric Bordage : Éco-conception, mon site web au régime

Ce que j’en retiens :

  • L’empreinte écologique d’internet est gigantesque : on parle d’un « sixième continent ».
  • C’est surtout côté client que l’empreinte écologique se ressent : le client qui doit télécharger 8 Mo de page en images, HTML inutiles, frameworks JS divers, et exécuter plein de JS… Ça coûte de l’énergie, des batteries de téléphone, etc.
  • Donc il faut dégraisser fonctionnellement : de quoi ont besoin les visiteurs de mon site ? Et si j’arrêtais d’essayer de leur fourguer 150 services inutiles ?
  • Et il faut aussi dégraisser techniquement (compresser les images, réduire la quantité de JS inutile, etc.)

Gaël Poupard : Il n’y a pas que class et id dans la vie

Ce que j’en retiens :

  • Je suis d’accord avec lui.
  • Mais je ne sais pas si je vais pouvoir mettre en pratique tout ce qu’il dit.
  • …et de loin.
  • La chouette duckface : * > *

Marie-Amélie Cotillon : Quand les militaires se prennent au jeu du design sprint

Ce que j’en retiens :

  • La notion de « design sprint ».
  • L’idée d’une réunion en 3 temps (ouverture, exploration, fermeture) qui me rappelle les rétrospectives de sprint.

Voilà.

C’était cool, vivement demain !